BiospheresCompletBlanc

Vignobles de Mumm Perrier-Jouet, groupe Pernod-Ricard

Santé des sols, biodiversité et vitiforesterie en Champagne

France

CHIFFRES clés :

années de partenariat

+ 0
hectares régénérés
+ 0
sites
0

CONTEXTE

Les vignobles de MUMM Perrier-Jouët, maison de champagne faisant partie du groupe Pernod Ricard, ont lancé un projet ambitieux d’agriculture régénératrice en partenariat avec Biospheres.

Situés à Aÿ, Avize, Verzenay et Ambonnay en Champagne, France, ces domaines sont au cœur d’une initiative débutée en 2021 visant à rendre les vignobles plus résilients face aux changements climatiques et aux maladies tout en améliorant la santé des sols. Le programme inclut des essais de couverts végétaux sur des plateformes de 3 hectares chacune, ainsi que des tests de biocontrôle pour lutter contre les maladies de la vigne. En 2023, des projets de vitiforesterie ont été lancés pour renforcer la biodiversité et la fonctionnalité écologique des paysages viticoles.

  • Partenariat initié en 2021
  • Localisation : Aÿ, Avize, Verzenay, Ambonnay (Champagne, France)
  • Surface : 12 hectares (3 hectares par site)
  • Conditions climatiques : défis liés aux changements climatiques
  • Audits de sol et mise en place de couverts végétaux
  • Objectif : améliorer la résilience des vignobles et la santé des sols
  • RÉSULTATS & objectifs :

    Augmentation de 20% de la biomasse végétale
    L’objectif principal est d’améliorer la fertilité et la structure des sols, tout en augmentant la résilience des vignes face aux maladies et au changement climatique. Les résultats montrent une amélioration significative de la biomasse des couverts, une réduction de la compaction des sols et une augmentation de la biodiversité. Les parcelles avec couverts végétaux ont enregistré une augmentation de 20% de la biomasse végétale et une amélioration de la qualité de la matière organique.
  • Réduction de la compaction des sols
  • Amélioration de la qualité de la matière organique
  • Résilience accrue face aux maladies et au changement climatique
  • LES PARTIES-PRENANTES :

    Un écosystème de partenaires

    SUR LE TERRAIN :

    Gestion de la fertilité des sols en Champagne :
    Le projet a mis en œuvre des couverts végétaux variés pour améliorer la structure et la fertilité des sols. Par exemple, l’implantation de légumineuses a permis d’augmenter la matière organique du sol de 15% et de fixer l’azote atmosphérique, réduisant ainsi la nécessité d’engrais chimiques. De plus, l’utilisation de radis et de céréales comme couverts végétaux a amélioré la porosité du sol, réduisant la compaction de 25%, ce qui a favorisé une meilleure infiltration de l’eau et un enracinement plus profond des vignes.

    IMPACT SUR LE BIODIVERSITÉ :

    surface-bleu
    back-in-time-bleu
    what-bleu
    where-bleu
    Vitiforesterie et biodiversité
    À partir de 2023, des chantiers de vitiforesterie ont été entrepris pour renforcer la biodiversité autour des vignobles. Par exemple, l’intégration de haies et de bandes fleuries a augmenté la présence d’insectes pollinisateurs de 30%, ce qui a contribué à une meilleure pollinisation des vignes. L’introduction d’arbres fruitiers et d’arbustes a également créé des habitats pour les prédateurs naturels des ravageurs, réduisant ainsi les infestations de maladies de 20%. Ces mesures ont non seulement amélioré la résilience des écosystèmes viticoles, mais ont aussi favorisé la santé globale des vignes.

    Votre parcours vers la régénération démarre maintenant

    Quelques autres projets régénératifs